1. Historique de l’éducation médicale continue.

l’historique de la FMC se décompose en 3 périodes :

1 ère période de l’antiquité jusqu’à 1945
” Il ne s’agit pas d’un concept nouveau issu de la dernière décennie mais bien d’une tradition de longue date qui connaissait déjà son plein essor à l’époque d’ Hippocrate. “
Les premières universités Européennes, fondées au 13ème et 14ème siècle avaient déjà fait le nécessaire pour maintenir et actualiser les connaissances des médecins après leur formation initiale ; Cette formation se pratiquait sous la forme de colloque et d’articles scientifiques.
La première loi obligeant les médecins à améliorer leur pratique fut éditée en 1803 par Napoléon.
Par la suite , au 19ème siècle naquirent simultanément , en, Angleterre et en Russie , les premiers instituts ou Collège de Formation Continue :E.E. Eichwald fonda en 1885 à St Petersbourg, le premier institut de formation continue pour les médecins.
Les livres et surtout les revues médicales se développèrent et furent l’outil majeur, avec les séminaires et congrès, de la formation continue.

2 ème période de 1945 jusqu’à nos jours
La phase suivante du développement de la FMC est liée à la création d’une organisation internationale de la santé : l’OMS (1948). On assiste à un effort d’organisation , d’adaptation aux besoins de santé de la FMC pour chaque pays , avec un essai de coordination internationale. La formation initiale et la formation continue sont alors mieux adaptée et cordonnée pour répondre aux besoins de santé de la population ; elle vise différentes cibles ou acteurs de santé : médecins , mais aussi personnels paramédicaux.
De nombreuses initiatives ont été prises comme la création de sociétés savantes Européenne dans le champ de l’Education : AMEE ( Association for Medical Education in Europe) en 1972. Plus spécifiquement destinée à l’Enseignement de la Pédiatrie l’APEE naquit à la même période. Différentes organisations : UNESCO, WHA (World Health Assembly), et la Section Européenne de l’OMS interviennent pour essayer de proposer des plans de FMC pour l’ Europe.

3 ème période l’actualité
Récemment quelques documents importants ont marqué la FMC en Pédiatrie :
Déclaration de Dublin :1993
Charte de l’UEMS : 1994
(Union Européenne des Médecins Spécialistes)
Charte de l’EAMF :1994
(European Academy for Medical Training)
Enquête sur l’EMC en Europe de la CESP(1994)
Charte de la CESP (1997)
(Confédération Européenne des Spécialistes en Pédiatrie).
Tous ces documents sont fournis en ANNEXE de ce texte.

L’AEPE a joué un rôle en pédagogie en Formation Initiale et Formation Continue depuis sa fondation en 1970.. L’AEPE a constitué une commission de formation continue et elle travaille main dans la main avec diverses organisations , en particulier la CESP . Nous avons participé en tant qu’expert en Pédagogie aux différentes réunions du groupe de travail de la CESP sur la FMC . Nous avons participé à l’élaboration de la Charte de la FMC de la CESP édité en Mai 1997.

2.Les Proposition de travail de l’AEPE (lors de la réunion de la CESP en Mai 1997)

A. La Formation Continue en Pédiatrie doit couvrir :
les besoins en Médecine Préventive : Pédiatres de Santé Publique( Protection Maternelle et infantile)
les besoins en Médecine de Communauté ou des Pédiatres de ville
Les besoins de formation en pédiatrie pour le Médecin généraliste
Les besoins de formation en pédiatrie pour les Pédiatres hospitaliers
(Surspécialités)     Les besoins de formation en Pédiatrie pour les Paramédicaux.

Ce sujet est si vaste que nous avons proposé qu’il soit le thème du Congrès de L’APEE à Budapest les 5 et 6 septembre 1997.

B. On doit définir des besoins d’Enseignements :
·Communs aux différents pays d’Europe fondé sur des objectifs communs à tous les pays
·Spécifiques : Nationaux ou Régionaux.

Il faut définir besoins, ressources et priorités
Pour ce faire on prend en compte et on s’appuie sur :
– Les Besoins définis par la demande des Pédiatres ou Généralistes.
– L’Epidémiologie
– Les Besoins ressentis par la population (enfant-famille).
– Les Contraintes, ressources économiques et priorités des différentes pays.

Pour mieux cerner ces besoins l’AEPE propose un complément d’enquête grâce à des questionnaires destinés aux différents responsables de
Spécialiste en Pédiatrie = UNEPSA-CESP
Médecine générale = UEMO
sur un échantillon représentatif de Pédiatres ou de Médecins Généralistes de chaque pays Européen.

Nous vous proposons d’essayer de répondre aux questions suivantes :
1.Quels sont les principaux thèmes ou sujets abordés dans le cadre de la FMC en pédiatrie au cours des 3 dernières années dans votre pays/région et pour quel(s) type(s) de praticiens (Pédiatres hospitaliers, Pédiatres ambulatoires/de ville, Médecins généralistes , Personnels paramédicaux )
2.Quelles sont les méthodes le plus souvent utilisées pour cette formation continue ?

Ce questionnaire pourrait être soumis par le groupe de travail FMC CESP-AEPE aux responsables de la FMC en pédiatrie dans chaque pays Européen.
Cette enquête permettrait de dégager des “  tendances ” qui pourraient entrer dans un “  tronc commun Européen ”

C.Proposer des Méthodes et Ressources Pédagogiques:
Pour délivrer:
1.des Connaissances : l’enseignement des connaissances se prête volontiers à un enseignement de masse. Ceci peut se faire par des modes classiques (livres, revues), mais il est préférable actuellement d’utiliser le multimédia qui est plus interactif et démonstratif(CDROM, en ligne : serveurs Internet, mailing.)
2.des Pratiques : L’enseignement des pratiques et attitudes ne peut se faire que par petits groupes d’enseignement interactifs : simulation de cas, ateliers…..Stages à l’hôpital , ou en pédiatrie communautaire autour d’un sujet
3.Une Evaluation :
Evaluer des connaissances peut tout à fait être une évaluation de masse et de préférence une évaluation formatrice ( autoévaluation succédant à un document d’enseignement :via Internet CDROM, revues, congrès).
Evaluer les pratiques et attitudes exige des Simulation de cas qui peuvent se faire via Internet ou CD ROM, mais se prête mieux à un travail de proximité , Régional et par petits groupes , autour d’un tuteur.

Des ressources pédagogiques en Pédiatrie : Une Banque de données Multimédia en Pédiatrie pour l’Europe
L’AEPE propose de servir de réseau de travail entre les différents enseignants en pédiatrie d’Europe pour créer cette banque qui pourrait servir à la collectivité des Enseignants en pédiatrie en Europe.
1.Il convient de définir des sujets de formations continue en pédiatrie prioritaires en Europe
2.Puis on va soumettre le projet à une ou plusieurs équipes d’enseignants en Europe experts du sujet , qui assurera Le contenu pédagogique , actualisera la question au fil du temps et donnera des éléments d’évaluation des connaissances sur ce sujet.
3.On assurera la Production du document pédagogique pour chaque sujet sur tous les types de supports : Multimédia (Audio, Vidéo, CDROM, Internet) mais aussi document écrit. de plus on assurera la traduction du document dans autant de langues que de pays d’Europe.
4.Les Cibles . De plus, pour le même thème de pédiatrie on assurera l’enseignement spécifique à chaque cible :Pédiatres, Généralistes, Paramédicaux.
5.Une telle tâche nécessitera la coopération entre des experts en pédagogie , des enseignants de pédiatrie et une entreprise d’édition puissante.

Quoiqu’il en soit pour se modéliser sur ce qui est fait au Royaume Uni. Il convient de créer ==> Un Livret de Formation Médicale Continue adapté à chaque praticien : consignant le nombre de points ou crédits de FMC ainsi que la pertinence de ces formations par rapport aux besoins de Formations “  réellement utiles ” pour améliorer les connaissances et la pratique spécifique à chaque catégorie de praticien , adaptées pour améliorer la prise en charge des patients, en tenant compte des réalités locales.
Au total chaque praticien fera un bilan professionnel personnalisé permettant d’adapter au mieux son besoin en formation continue.

D. Prospectives pour atteindre notre objectif de FMC en Pédiatrie en Europe
– Nous pouvons nous inspirer d’Exemples d’un ou de plusieurs pays d’Europe : UK, France, Suisse …. mais aussi nous nous devons de ne pas négliger l’expérience très ancienne et bien validée des USA .. S’inspirer, prendre des modèles ne voulant pas dire s’inféoder, il faudra garder nos moyens de production et d’évaluation de la FMC pour l’Europe autonomes en Europe
– L’AEPE peut servir d’expert en Pédagogie en Pédiatrie en Europe et travailler avec l’UEMS (la CESP) et l’UNEPSA, les sociétés Nationales de Pédiatrie pour la FMC des Pédiatres, avec l’UEMO pour la FMC en Pédiatrie des Médecins Généralistes, avec les diverses autorités Européennes et nationales responsables de la formation des personnels paramédicaux.
– L’AEPE souhaiterait fédérer l’effort pédagogique des enseignants de Pédiatrie de chaque pays d’Europe de façon à constituer une banque de données pédagogiques, Européenne multimédia totalement adaptée à la FMC en Pédiatrie pour chacun (Pédiatre, Généraliste, Paramédicaux). A cette fin nous mettons à la disposition de tous le Serveur Internet de l’AEPE http ://www.atinternet.com/apee qui pourra être ce lien entre tous les enseignants de Pédiatrie en Europe

E. Schemas d’organisation possibles pour la FMC en Pédiatrie en Europe.

Pour le Pédiatre :

pédiatre

Pour le Généraliste :

généraliste

Auteur :  Claude BILLEAUD