XXIX CONGRÈS DE L’ASSOCIATION POUR L’ENSEIGNEMENT DE LA PÉDIATRIE EN EUROPE (A.E.P.E.)
S – 11 Septembre, 1999
VALENCIA. ESPAÑA

Programme d’éducation compréhensive. La base pour la promotion de l’allaitement maternel
Prof. Dr. Josip Grguric. Croatie.

Dans les années 50 et 60, la baisse du nombre d’enfants qui étaient allaités et la réduction de la durée du temps dans lequel les bébés étaient nourris au sein, ont gagné des proportions presque universelles, ce qui a mené l’Unicef et l’OMS à mettre en action des activités visées à protéger, promouvoir et encourager l’allaitement. Conscients du rôle clé de la connaissance et de la conscience de la santé, ainsi que du rôle des services et des travailleurs sanitaires, l’OMS et Unicef ont lancé leurs campagnes, aujourd’hui bien connues :
En 1989 ils ont publié leurs “Dix pas vers l’allaitement satisfaisant “, qui presentait les principales activités dont il y avait besoin pour organiser l’information et l’appui appropriés pour les mères allaitantes. En 1990 l’OMS et Unicef, avec la coopération d’autres organisations internationales, ont adopté in Florence la Déclaration Innocenti sur la protection et promotion de l’allaitement. En 1991 la campagne ” Hôpital Ami du Bébé ” a été lancée. Les salles de maternité qui ont appliqué les ” dix pas vers l’allaitement satisfaisant ” ont pu, après une évaluation, ettre attribuées le titre ” Hôpital Ami du Bébé “. en 1992 il y avait 52 hôpitaux dans le monde qui avaient gagné ce titre ; en 1997 il y avait plus de 13.000 dans 117 pays.
Le taux d’allaitement en Croatie était très basse, et pendant la guerre il y avait une baisse encore plus forte du nombre de nourrissons allaités. Par contrast avec la croyance populaire que l’instinct de survie causerait une augmentation du nombre d’enfants allaités, on a pu regarder que la guerre a eu en réalité une influence negative quant à la durée du temps d’allaitement des enfants.
Grâce à l’appui d’Unicef, en 1993 un programme national pour la promotion de l’allaitement a commencé en Croatie. D’abord, il y avait un programme systematique et planifié d’éducation du personnel sanitaire. Après cela, il y est venu un programme pour éduquer les mères enceintes, étant donné que la décision de nourrir au sein ou non est prise par la mère avant ou, en particulier, pendant la grossesse. Plusieurs conférences de presse ont été tenues afin d’utiliser les médias pour influer sur la disposition générale de la société envers l’offre de soutien à l’allaitement.
Les résultats de ces activités éducatives montrent que le nombre d’enfants allaités a augmenté considérablement, tout en commençant dans les salles de maternité. Dans un total de 32 maternités en Croatie, aujourd’hui 15 exhibent le titre ” Hôpital Ami du Bébé “, ce qui, en termes de pourcentages, lui fait être placée immédiatement après les pays scandinaves : Suède, òu toutes les salles de maternité sont ” amies du bébé “, et Norwège. La campagne ” Hôpital Ami du Bébé ” a mené au développement du programme vers une autre campagne, ” Hôpital Ami de l’Enfant ” , et un nouveau programmme, ” Ville/District Ami(e) de l’Enfant ” est en train d’être établi en ce moment.